«

»

jan 10

3 questions à…Christine Berrou !

3 questions à l'humoriste Christine Berrou

Christine Berrou, auteur de deux actrices et demie pour un rôle

 

Un rôle pour deux actrices et demie, c’est la nouvelle pièce de Christine Berrou !

A cette occasion, Onechroniqueshow l’a rencontré  pour lui poser 3 questions essentielles…

 

Si vous ne connaissez pas Christine Berrou, c’est que vous n’avez pas la mémoire des noms, en même temps c’est normal les génériques sont de plus en plus coupés dans les émissions !  😉

 

  • Vous l’avez  déjà vu sur France 4, écouté sur le Mouv, elle est comédienne, humoriste, metteur en scène, elle aide aussi les nouveaux talents en donnant des cours d’écritures...
  • Elle a travaillée sur France 4 avec Kyan Kojandi (Bref), Bérangère Krief, et fait partie de cette nouvelle scène d’humoriste qui dissèque avec finesse et parfois cynisme une société toujours plus moderne dans la technologie mais qui n’a pas changé au niveau humain 😉

 

Le pitch de sa pièce : un casting, un rôle, trois aspirantes de divers horizons !

Cinéma, télévision, et même télé-réalité !

Qui va décrocher le rôle ? La décision appartiendra à monsieur Pierre, grand directeur de casting, aidé de Luc son fidèle assistant…

 

 

 

 

 Lionl :

 
Bonjour Christine et merci de nous accorder de ton temps parce qu’en plus de ta nouvelle pièce, dans laquelle tu joues, il y a aussi le Le spectacle qui s’appelle « de l’importance de prendre de la hauteur » !
Pour toi il est nécessaire de prendre du recul sur les choses, si je comprends bien !

Religion, sexualité, mort…tous les domaines y passent  alors qu’on entends partout que l’on ne peux rire de rien, toi au contraire tu mets les pieds dans le plat !

 

Comment on se prépare pour faire un spectacle qui va soulever des polémiques ?

 

Christine Berrou :

 

C’est rare de soulever des polémiques quand même. Surtout à mon échelle

Et puis si dans mon spectacle je ris effectivement de tout, je n’enfonce pas non plus le clou au delà des limites déjà franchies puisque je n’ai pas encore trouvé le moyen de le faire intelligemment. Et puis quand dans mon spectacle je parle de la seconde guerre mondiale ou de Marc Dutrou, c’est juste le temps d’une vanne, ce n’est pas vraiment assez pour soulever un débat de fond. 

 

 

Lionl :
 
« Un rôle, pour deux actrices« , c’est ta première pièce ?

 

Elle se joue en ce moment même tous les dimanche au théâtre Montmartre, Galabru à Paris

Tu es auteur, metteur en scène et comédienne.

Tu n’a pas peur de devenir schizophrène à trop cumuler les casquettes?

 

Plus sérieusement, quelle est la casquette que tu préfère ?

 

 
Christine Berrou :

 

Je prends du plaisir quand j’écris, quand je joue et quand je dirige mes acteurs. Je n’ai pas de préférence. En revanche, c’est vrai qu’il y a eu de sévères interférences. Notamment avec l’auteur : je ne pouvais pas m’empêcher sans arrêt de réécrire et de rajouter des vannes. Mes comédiens en devenaient fous ! Trois jours avant la première, il m’ont dit gentiment qu’ils ne me laisseraient plus rien changer. Ça a été un vrai supplice. Mais du coup j’ai laissé plus de place à la metteuse en scène et à la comédienne.

 

 
Lionl :

  

Dans le livre, tu parle de l’humour, de culture générale, de techniques…

 

Faire rire ce n’est donc pas inné?

 

 

Christine Berrou :

 

Je suis persuadée que l’on peut naître avec une personnalité comique comme on peut naître avec un coup de crayon ou une oreille absolue. La preuve : à l’école, dans toutes les classes, n’y avait-il pas un marrant de service ? Certains ont des facilités, c’est sur, et ça peut paraître injuste. Mais faire rire peut s’apprendre, oui. Sacha Guitry ne disait-il pas (Et je suis d’accord avec lui) : « Le talent, c’est l’envie » ? 

 

 
Lionl :

 

On voit beaucoup de podcasteurs (Norman, Cyprien, Ugo…), beaucoup de comédiens en font autant, mais n’ont pas autant de succès !

Que peux-tu conseiller à tous ces passionnés de la comédie ?

 

 
 
Christine Berrou :

 

De ne pas chercher à « faire comme », de définir son propre univers, de surprendre, de s’amuser. De ne pas faire ça pour l’argent ou pour la gloire, de le faire humblement. Et de travailler dur avant de poster quoique ce soit sur le net. Je trouve que les jeunes humoristes sont trop pressés. 

 

Lionl :

 

On te souhaite beaucoup de succès mais en attendant profite de cette tribune libre

C’est l’ instant promo de onechroniqueshow.com

Tu utilise ces dernières phrases comme tu le veux !

 

 

 

Christine Berrou :

 

Alors je vais vous parler de la Peta (people for the ethical treatment of animals), qui est une association aux côtés de laquelle je milite activement et qui lutte contre cruauté envers les animaux. En France nous avons beaucoup de retard par rapport aux Pays Scandinaves, au Royaume Uni, aux Etats-unis ou encore à l’Israël qui vient d’interdire la vivisection. Chez nous la cause est souvent montrée du doigt et jugée ridicule quand il semble pourtant évident que tous les êtres vivant sans exception doivent être protégés de la barbarie. En ce moment nous essayons d’informer les gens sur la façon dont sont traités les renards, les ratons-laveurs ou les lapins destinés au commerce la fourrure. La plupart ne verront jamais la lumière du jour et seront dépecés vivant. Je sais, je casse un peu l’ambiance mais c’était une tribune libre alors bon… 

 

Lionl:
 
Mais non, on contraire tu montre au contraire que l’on peut être dans la déconne et très à l’écoute des autres causes !
Tu pouvais utiliser ce moment, comme tu voulais 😉
 
Merci Christine !
 
Rendez-vous pour La pièce « Un rôle pour deux actrices et demie »
Dans laquelle vous apprendrez :
 
  • ce que c’est qu’être comédienne
  • S’il faut-il avoir du talent ou de la chance ?
  • Le travail suffit-il lorsque l’on veut devenir célèbre ? 
  • Qu’est-il vraiment arrivé à Elvis Presley ? 

Toutes les réponses, dans cette pièce un peu absurde, un peu burlesque mais toujours drôle et sans gros mots (Pour l’instant).

Ingrédients

  • humour anglais
  • humour noir
  • humour populaire
  • quiproquos, vannes
  • sept jeux de mots (Plus, c’est interdit)
  •  des parapluies et un téléphone. 

Auteur : Christine Berrou
Artistes : Bérénice Maugat, Maxence Deheuninck, Christine Berrou, Jonathan Gimbord, Clémence Ansault Ladesou

 

Tous les dimanches au théâtre Montmartre Galabru

4 rue de l’Armée d’Orient, (face au 53 rue Lepic). 75018 Paris

tél : 01 42 23 15 85.

Métro blanche ou abesses

 

 

NB : Christine Berrou est auteur de Comment écrire un one man show, dans lequel elle donne des conseils d’écriture, de mise en scène, de recherche de sujets…c’est un livre indispensable quand on ne connait personne pour nous mettre le pied à l’étrier 😉

 

Vous aimez cet article, partagez-le !

présentation classique photo texte

7 conseils pour rester motivé même quand on a tout essayé !

 
Prénom * :
Email * :
* champ obligatoire.

recherches pour cet article:

  • comment écrire un sketch
  • écrire un sketch
  • christine berrou
  • creer un one man show
  • Scennario one men show
  • comment preparé un one man show
  • comment ecrire un on man show
  • ecrire un sketch d\humour
  • faire son woman show
  • one man show scenarios

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>