«

»

mai 11

500 000 euros pour créer le Pôle-Emploi !

http://onechroniqueshow.com/wp-content/uploads/2013/01/logo_pole_emploi_2_1235665111.jpg

 

Le chiffre du jour 500 000 euro, 500 000 euro, c’est le coût ô combien important qu’il a fallu débourser pour créer un nouveau logo et un nouveau nom lors de la fusion de l’ANPE  et des ASSEDICS en 2008 !

ET croyez-moi le brainstorming (c’est une sorte de réunion où tout le monde sort des propositions sans réfléchir jusqu’à tomber sur un consensus) a du être gratiné.

Les idées ont fusé, les cerveaux en ébullition, tous étaient de bonne foi pour enfin changer les choses, améliorer le nom, et tout simplifier !

Et un nouveau logo, un !  qui ressemblerait fortement à celui d’une société milanaise de technologie électrique dénommée Reggiani, rohhh c’est pas bien de copier !

A la fin le marketing a tranché, le nouveau nom sera : Le pôle-emploi ! Quelle créativité !

 

L’avantage c’est que l’on retient bien de quoi l’on parle, mais il y avait certainement mieux comme nom, comme logo, quitte à dépenser autant d’argent autant qu’il y ait retour sur investissement.

Alors je suis allé fouiner un peu et j’ai retrouvé sur internet les différents noms qui ont été refusés, mais qui avaient au moins le mérite d’être plus justes dans la dénomination !

 

Les nommés étaient !

 

  • « L’organisme qui fait perdre du temps aux gens qui se lèvent tôt pour trouver un emploi, mais à qui il manque toujours une pièce justificative due au nouvel amendement voté lors de l’Assemblée Nationale du mercredi d’avant,  que l’on s’est bien gardé de nous signaler ! »

 

C’était un peu long, et le logo était un peu vulgaire, il s’agissait d’un poing de face avec le majeur tendu !

Pas très classe ils ont laissé tombé l’affaire !

 

Dans un autre genre il y avait aussi :

  • « la création en  1967 sous l’impulsion de Jacques Chirac, (secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales chargé de l’emploi) sous le nom de ANPE (Avec Nous Peu D’Espoir selon des sites ) qui au final aurait été aussi efficace que sa politique intérieure durant ses deux mandats de Président de la République ! »

 

 

Et puis et c’est là que c’est risible, voici la dernière nomination qui n’a pas été retenue :


 

  • « Le pôle qui a perdu le nord lors-qu’est arrivé l’amendement de 1993 en ce qui concerne le statut particulier d’intermittent du spectacle, à tel point que les dirigeants auraient demandé une boussole pour éviter de se perdre dans leur propre ressources administratives ! »

 

 

Ce soir, il est tant de rétablir la vérité et d’informer la France entière (oui enfin presque) !

Être intermittent du spectacle, ce n’est pas un métier, mais un statut !

Dans un travail que nous pouvons qualifier de classique, vous êtes sous le régime général, vous faites un nombre d’heures,  610 environ, ou 4 mois d’activité au cours des 28 derniers mois, votre contrat prend fin, et vous touchez les indemnités  rien de plus simple !

 

http://onechroniqueshow.com/wp-content/uploads/2013/01/Anpe-300x265.gif

Lorsque vous êtes intermittent du spectacle, ça se corse !

507 heures de travail sur 10 mois sont nécessaires pour être indemnisé pendant 8 mois ! c’est pas évident , d’autant plus que vous ne travaillez pas tous les jours, et que lorsque vous travaillez vous perdez un jour indemnisé !

Il faut être sans cesse dans le calcul et surtout bien tenir à jour tout ce que l’on fait, parce que les agents du pôle-emploi n’y comprennent pas grand chose.

il n’y a qu’a voir le type d’annonce lorsque vous êtes artistes que vous recevez pour s’en convaincre :

 

« Pour un théâtre, cherche électricien ou cherche animateur pour vendre nouveaux téléphone dans la rue »

Si je comprends bien, dès que vous avez un contexte artistique, pour eux c’est du spectacle !

Vous êtes chanteur ou comédien, vous pouvez recevoir un poste de cuisinier ! c’est cohérent !

 

Ami artiste qui nous écoutez, tentez votre chance au 39 49; le numéro du Pôle-emploi, enfin de la plate-forme qui déshumanise tout contact par la sécheresse du virtuel !

ça donnerait à peu près ça !

 

« bonjour, je vous appelle pour avoir le formulaire afin de toucher mes indemnités,  je suis intermittent du spectacle! »

aie, analysons cette phrase :

« bonjour »…tout va bien il continue par la demande du formulaire, pas de problème c’est dans son droit continuons, « je suis intermittent du spectacle » !

STOP ! là est l »erreur, le statut qui ne parle pas du tout à son interlocuteur ! dès que vous prononcez le mot intermittent, c’est fini !

 

http://onechroniqueshow.com/wp-content/uploads/2013/01/697313830.gif


On entre dans la 4 ème dimension, dans la machine à vous faire perdre du temps, à vous demander de vérifier si vous avez toutes vos heures, et encore ça c’est quand votre agent parle bien le français, or avec le 39 49, vous ne savez pas où vous aller vous trouver, si ça se trouve même pas en France !

 On va vous balader au téléphone, de personnes en personnes, de pays en pays, vous allez expliquer 100 fois ce que vous voulez, on va tenter de trouver la faille dans votre dossier, pour voir si vous n'abusez pas du système, si vous méritez le droit d'être chômeur professionnel du spectacle ! (c'est comme ça qu'ils qualifient les artistes )

Alors je ne leur jette pas la pierre pour autant, il ne sont pas assez formés, non plus et les artistes sont toujours moins bien considérés que les professions manuelles par exemple.

 

Bref il est tant de changer tout ça, de simplifier ce statut parce que le sentiment que j’ai est le suivant : que ce soit au régime général ou au régime de l’intermitence, le pole emploi c’est comme dans les boulangeries paul, il y a à boire et à manger mais au final vu le prix que ça coûte, on nous prend toujours pour une trufe !

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir vos cadeaux
je reçois les cadeaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>