«

»

août 05

Est-ce que l’on peut apprendre à être drôle ?

Pourquoi au fond être drôle, et peut-on le devenir ?

C’est ce que nous allons étudier dans ce billet.être drôle ou comment apprendre

Qu’est-ce que l’on entend par apprendre à être drôle ?

 

Je vous rassure on ne va pas faire de la philosophie et vous pouvez lire cet article sans avoir peur d’être largué.

 

Quand j’étais petit et que j’avais dit quelque chose d’un peu absurde, ou jugé de bête, on m’avait dit  » tu as fait l’école du rire toi ! « 

 

C’est rarement un compliment qui peut créer un trouble psychologique. Oui je vais un peu fort mais j’ai déjà vu des dégâts suite à une remarque une réflexion plus ou moins juste.

 

Je ne sais pas si je suis humoriste à proprement parler, mais je vais vous dire ce que je sais sur l’humour qui m’a aidé.

 

Et bien sachez que l’école du rire ça existe, il faut pour cela se rendre au canada. Là bas, le rire est une discipline prise au sérieux. Vous pouvez visiter le site officiel :  L Ecole Nationale de l’humour faire cette école et dire par la suite oui j’ai fait l’école du rire !

 

Je ne sais pas si je suis drôle, mais je sais que suis bien moins triste et que je prends plus facilement du recul. Et si être drôle c’est ça, alors oui j’ai appris à devenir drôle.

 

Or être drôle c’est en gros, prendre de la hauteur et avoir du recul sur la vie, ce qui nous arrive, le passé, le futur. Et contrairement à l’idée reçue ça s’apprend ! 

 

Avant d’apprendre à être drôle il va falloir comprendre ce que l’on cherche lorsque l’on veut être drôle.

 

On veut être drôle pour :

  • Se faire des amis

 

  • Amuser la galerie

 

  • Séduire (c’est souvent la seule raison d’ailleurs) puisque séduire au sens large c’est retrouver de la reconnaissance.

 

  • Dédramatiser les situations.

 

  • Gagner de l’argent (la raison qui devrait faire de vous un mauvais humoriste) puisque l’argent arrive très tard et encore quand il a trouvé le chemin vers vous !

Apprendre à être drôle, c’est surtout apprendre à dédramatiser, à prendre de la hauteur et du recul sur les choses.

On préfère toujours la compagnie de quelqu’un de drôle, parce qu’il est et c’est une évidence, moins triste que les autres, du moins en apparence.

Au fond on cherche à être drôle pour être moins seul et vivre mieux les épreuves de la vie. 

 

Bon je deviens chiant vite paragraphe suivant 😉

 

Contrairement à ce que l’on croit, faire rire ça s’apprend ?

 

Oui, oui et oui, même si ce la vous semble exagéré, faire rire ça s’apprend soit dans des livres, des ateliers, des cours de théâtre (en impro ) soit par l’expérience et malgré soi !

Il y a même des écoles maintenant dont une à Paris qui s’appelle l’école du One man Show rue Frochot dans le 9ème arrondissement.

 

J’ai moi même fait un stage d’écriture avec mon mentor Christine Berrou qui en plus d’être une bonne prof est une humoriste très drôle et bienveillante envers ses élèves et les futurs talents du rire.

Elle a trouvé ce qui devait être amélioré dans mon style, mon écriture…

 

Les puristes vous diront que l’on est drôle ou pas et que cela ne s’apprend pas.

Mais au risque de les contrarier, être drôle, faire rire, ça demande une discipline et une exigence digne d’une horlogerie suisse. En ce sens ce n’est pas inné, mais ça se travaille.

en revanche il est vrai qu’il y a une chose que l’on ne peut pas travailler, l’envie de faire rire, l’envie d’être drôle, une nature à déconner ! ça peut être qu’on peut dire qu’on l »a ou pas !

 

Je ne vais pas me faire que des amis, les techniques humoristiques sont des chasses gardées et rare sont les personnes généreuses de partager avec vous ! je vous recommande le livre Ecrire un One Man show : dans ce livre, on nous livre les secrets et les ficelles des humoristes pour écrire leur sketch et être drôle.

 

J’ai appris les effets comiques dans les ateliers d’écriture de chansons.

Dans ces ateliers, on se donne un thème, une phrase, des mots improbables comme chaise, escalope ou rhododendrons et on doit improviser une chanson qui tient la route.

Inutile de vous dire que j’ai passé avec mes camarades plus de 6 mois de cauchemar.

 

Puis à force, on comprenait ce qu’étaient la beauté de la langue, la nuance des mots par leurs jeux, la poésie que l’on sentait dans une syntaxe parfaite… 

 

On avait les bases, il n’y avait plus qu’à comprendre le reste et c’était loin d’être fini.

 

Dans son Livre Ecrire un One Man Show, Christine Berrou explique les ficelles du métier.

 

Je ne vais pas faire un résumé de son livre, je vous conseille de vous le procurer en cliquant ici.

 

Avec ce livre, vous partez avec toutes les bases de l’humour, vous verrez toutes les astuces, vous lirez des interviews  d’humoristes célèbres et leurs conseils, vous ferez même de la culture générale…Vous allez voir que l’humour est bien plus vaste et plus proche de la vie que l’on peut le croire.

 

Faire le clown est une chose, être un clown en est une autre…

 

Ce que j’ai appris de l’humour, c’est que la méthode est si précise, qu’un mot mal choisi, une phrase qui arrive trop tard ou un sketch qui n’a pas de chute peut foutre en l’air toute votre entreprise qui est de faire rire !

 

Avant d’apprendre à faire rire, commencez par imiter !

 

Oui la pub vous dit d’innover, mais commencez par imiter pour être drôle ou devenir drôle.

Mais attention, préparez-vous ne faites pas comme moi lorsque j’ai du reprendre un classique de Bigard : La chauve-souris.

Le plus beau bide que j’ai jamais eu qui m’a presque dissuader de continuer à faire rire tellement j’ai été mauvais. Je vous en reparlerai dans un prochain article !

 

  • utilisez les formules qui fonctionnent.

 

  • Inspirez-vous des gens qui vous font rire.

 

  • Adaptez des blagues écrites à l’oral et inversement.

 

Commencer par tester des statuts Facebook ou twitter, pour voir le répondant, si on aime vos statuts, si on les commente.

 

Bref…AGISSEZ et n’écoutez pas les autres qui n’aiment pas votre humour.

 

Si vous commencez par des jeux de mots pourris, c’est pas grave, n’oubliez pas qu’il  faut beaucoup de culture générale pour comprendre un jeu de mot 😉

 

Le plus dur c’est de trouver son style, ce qui nous fait rire et fait rire les autres doit être en parfaite harmonie, cela prend du temps et je commence seulement à me dire que peut être je peux faire rire, parfois !

 

Il n’y a rien de plus difficile et sérieux que l’humour pour un comédien, parce que la sanction est immédiate, soit les gens rient soit ils en rient pas.

Au contraire quand on veut faire pleurer, si cela ne fonctionne pas, on entend pas quand les gens s’ennuient 😉

 

 

[warning]

Et vous pensez-vous que vous pouvez faire rire ?

Quel est le plus beau bide que vous ayez eu ?

partagez votre expérience comme moi dans les commentaires 😉

[/warning]

 

 

Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir vos cadeaux
je reçois les cadeaux !

recherches pour cet article:

  • comment etre drole
  • etre drole
  • apprendre a faire rire
  • comment devenir drole
  • comment faire rire les gens
  • comment faire rire
  • comment etre plus drole
  • comment devenir comique est il possible quels secret on peut apprendre
  • comme je peux etre drole
  • comment faire rire une personne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>